A l'origine

Importés des Etats-Unis, où ils ont tendance à disparaître, les programmes de discrimination positive se multiplient en France, qu’ils concernent l’accès à l’emploi, aux études supérieures, à la fonction publique ou aux aides sociales. Des passerelles sont créées, le concours républicain est contourné, des avantages préférentiels sont accordés sur des critères le plus souvent officiellement territoriaux ou sociaux, mais dans les faits d’abord ethniques et raciaux.

Peu à peu, la couleur de peau remplace le mérite, les ressorts économiques et sociaux des inégalités sont masqués au profit d’une vision purement raciale des relations sociales. 


Peu à peu, l
égalité s’efface. Le communautarisme s’installe. Le ressentiment gagne du terrain parmi les laissés-pour-compte de ces politiques. La République se fissure.


Des Français ont décidé de ne pas laisser la République s’affaiblir sans riposter. Ils ont créé une association loi 1901, SOS Egalité, qui vise à réagir face à cette destruction de nos idéaux et de nos valeurs. Parce qu’elle croit que l’école républicaine peut tout à condition qu’elle soit refondée, parce qu’elle est persuadée que les inégalités sont d’abord économiques et sociales, elle refuse de voir notre pays sombrer dans le communautarisme et la politique des passe-droits.

Parce que le mérite vaut beaucoup plus que la couleur de peau, elle fera connaître et dénoncera les actions de discrimination positive. Elle recueillera les témoignages de ses victimes directes et indirectes et mènera tous les combats pour leur venir en aide et promouvoir l’égalité républicaine.


Les Français méritent l’égalité. Aidez-nous, rejoignez dès aujourd’hui SOS Egalité !