De quoi parle-t-on ?

« Discrimination positive, ou affirmative action en anglais.

 

La discrimination positive est née aux Etats-Unis dans les années 1960 (cf « Etats-Unis : ils n’en veulent plus »). Il s’agit d’une action qui consiste à accorder à une ou plusieurs catégories de la population, répondant à certains critères ethniques, des avantages préférentiels dans différents secteurs de la vie sociale (le logement, l’emploi, l’accès à la fonction publique, les études, l’aide sociale, etc.), sous prétexte d’éliminer une discrimination subie par ces groupes de personnes. En France, les critères ethniques sont soit explicites, soit le plus souvent pour des raisons juridiques déguisés en critères territoriaux ou sociaux. C’est une analyse approfondie de ces critères qui permet de déceler les cas de discriminations positives. Les programmes de discrimination positive sont en plein essor en France depuis plusieurs années et connaissent actuellement une forte accélération. (cf « Une politique qui s’installe en France »). »

retour à l'accueil